Antidépresseurs en général

Que sont les antidépresseurs?

Le mot «Antidépresseur» est un nom commercial qui s'applique à un large éventail de classes chimiquement différentes de médicaments qui agissent de différentes manières sur le corps et le cerveau. (Source : https://www.theinnercompass.org/learn-unlearn/intervention/antidepressants)
Il existe 6 familles d'antidépresseurs : tricycliques et hétérocycliques (ATC) inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO), inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine  (ISRS), inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (ISRSNa), antidépresseurs de diverses classifications: bupropion (Remeron) et mirtazapine (Wellbutrin,Zyban) et la vortioxétine (Trintellix), antidépresseur multimodal. Consulter la liste des antidépresseurs par famille.  (Source AGIDD-SMQ)

Les antidépresseurs sont prescrits pour traiter les personnes diagnostiquées avec une grande variété de troubles dépressifs, anxieux, obsessionnels compulsifs, alimentaires, de stress post-traumatique et d'attention, de troubles du sommeil et de nombreuses autres conditions. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis n'a pas approuvé la plupart de ces médicaments pour être utilisés pour traiter les personnes diagnostiquées avec la plupart de ces conditions, mais certains médecins et psychiatres prescrivent les médicaments pour ces conditions «hors AMM». (Lorsqu'un médecin prescrit un médicament pour une utilisation qui n'a pas été approuvée par la FDA et qui ne figure pas sur l'étiquette officielle du médicament, le médecin prescrit «hors AMM».) (Source : https://www.theinnercompass.org/learn-unlearn/intervention/antidepressants)

Le mécanisme d'action des antidépresseurs consiste essentiellement à inhiber la recapture de la noradrénaline, de la sérotonine ou encore de la dopamine. 

Dans combien de temps l’effet devrait-il commencer à se faire sentir ? Comment vais-je le savoir ?
Il faut attendre plusieurs semaines avant que les antidépresseurs ne produisent pleinement leurs effets. L’amélioration du sommeil, de l’appétit et de l’énergie sont souvent des signes précurseurs de l’efficacité du médicament. L’amélioration de l’humeur se manifeste habituellement plus tard. (CAMH, Les antidépresseurs, En ligne, consultée le 14 juin 2021, https://www.camh.ca/fr/info-sante/index-sur-la-sante-mentale-et-la-dependance/les-antidepresseurs)

Les antidépresseurs créent une accoutumance et provoquent des effets de sevrage lorsqu’ils sont retirés, d’autant plus lorsque le retrait est abrupte.
(CAMH, Les antidépresseurs, En ligne, consultée le 14 juin 2021, https://www.camh.ca/fr/info-sante/index-sur-la-sante-mentale-et-la-dependance/les-antidepresseurs)

Symptômes de sevrage

Les symptômes de sevrage apparaissent généralement de un à sept jours après une cessation ou une diminution importante de la dose. 

Environ 55% des personnes ont l’impression qu’elles traversent une période d’excitation ou de dépression qui s’accompagne d’émotions à fleur de peau, d’anxiété, de rêves inquiétants et de léthargie (engourdissement de l’être) temporaire. Ces effets disparaissent en quelques jours.

Les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine ou ISRS (Prozac, Luvox, Zoloft, Paxil et Celexa), les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline ou IRSNa (Effexor, Cymbalta et Pristiq) et le bupropion partagent ces symptômes de sevrage: 

Principaux symptômes de sevrage de nature psychologique :

  • Anxiété 

  • Irritabilité 

  • Agitation 

  • Insomnie 

  • Cauchemars ou rêves d’un réalisme intense (vivides)  

Très rarement :

  • Tendances suicidaires ou dispositions à vouloir s’automutiler qui peuvent apparaître soudainement au moment d’augmentations ou de réductions. Ces symptômes sont souvent précédés d’une période d’agitation grave (akathisie).

  • Manie ou hypomanie 

Principaux symptômes de sevrage de nature physique : 

  • Effets semblables à ceux de la grippe : 

  • Céphalées (maux de tête) 

  • Sudation 

  • Fatigue 

  • Malaise général 

  • Douleurs musculaires 

  • Diarrhée 

  • Étourdissements, vertiges 

  • Tremblements 

  • Engourdissement ou picotement des extrémités 

  • Sensations de décharge électrique dans les membres  

  • Vision trouble 

  • Très rarement: 

  • Troubles de concentration ou de la mémoire  

  • Troubles du mouvement 

L’Effexor et le Paxil ont des durées d’action plus courtes que celles des autres antidépresseurs. Ils peuvent donner des réactions de sevrage plus difficiles à contrôler dès le premier jour. Il est donc encore plus important d’en diminuer graduellement la dose.

(Source : AGIDD-SMQ RRASMQ, ERASME, Mon guide personnel GAM, 2017, p.116-117)